Retour Web

Les annonceurs délaissent la TV pour le numérique

television 43106193 alphaspirit fotolia Pre-roll, social media, branded content... Voici les nouvelles mines d'or de la publicité.

Publié le 09 septembre 2013


Mauvaise nouvelle pour l'industrie télévisuelle américaine. Après avoir interrogé près de 5 000 cadres participant à sa conférence, la Digital Content NewFronts, l'Interactive Advertising Bureau (IAB) a établi que 75% des cadres supérieurs américains prévoient defaire basculer leur budget publicitaire de la télévision vers les publicités vidéo numériques.

iab digital video
 
   © IAB Digital Content NewFronts 2013 Attendee Survey
 

Comment ces publicités numériques se décomposeront-elles ? Selon une étude réalisée par la plate-forme Be On, 73% des sondés augmenteront leurs dépenses en pre-roll au cours de l'année à venir. Quant au budget alloué aux plateformes sociales, il fera l'objet d'une augmentation de 53%. Le site eMarketer a conçu ce graphique pour illustrer la répartition de ces futures dépenses publicitaires :

distribution digital video
 
   © eMarketer
 

Les platesformes de social media ont déjà compris que ce retournement de situation n'allait plus tarder. Bloomberg souligne que Facebook, par exemple, prévoit de facturer entre 1 et 2,5 millions de dollars aux annonceurs pour diffuser 3 fois par jour des vidéos publicitaires de 15 secondes sur le fil d'actualité des utilisateurs. Une publicité de 30 secondes pour le Super Bowl américain coûte la bagatelle de 4 millions de dollars.

Sheryl Sandberg, directrice générale de Facebook, avait déjà prévu depuis un moment que Facebook finirait par prendre le dessus sur la télévision . "Chaque soir et rien qu'aux Etats-Unis, entre 88 et 100 millions de personnes utilisent Facebook de manière active pendant les heures de prime time," a-t-elle déclaré lors d'une conférence des investisseurs en octobre dernier.

D'autres entreprises populaires, comme la webradio Pandora, constatent également une progression des vidéos publicitaires. La télévision n'est pas tout à fait en train d'être abandonnée, mais sa concurrence est très en forme.

Article de Laura Stampler. Traduction par Joséphine Dennery, JDN.

Voir l'article original : There's A Major Shift From TV To Digital Video Ad Spending